Vos questions sont entre de bonnes mains

Calcification osseuse

Partager
Envoyer par email

Il existe plusieurs sortes de calcifications osseuses aux origines variables et qui peuvent soit être bénignes soit, plus rarement, signer un cancer.

Par ailleurs la calcification désigne également un processus physiologique (normal) qui n'est rien d'autre que la fixation de calcium au niveau de l'os. C'est cette calcification qui assure la solidité de l'ensemble du squelette.

À noter : cette calcification est stimulée en cas de fracture de façon à accélérer le processus de consolidation.

Calcifications pathologiques

Les calcifications pathologiques concernent essentiellement les tissus mous qui ne nécessitent normalement aucun apport minéral particulier (seuls les dents et les os ont besoin de capter le calcium en grande quantité).

Hypercalcémie

En cas d'hypercalcémie, c'est-à-dire de présence excessive de calcium dans le sang, certains organes peuvent se calcifier.

Les plus souvent concernés sont :

  • les reins (avec les risques de calculs que cela suppose) ;
  • les vaisseaux sanguins surtout au niveau :
    • du cerveau,
    • du pancréas,
    • de la peau,
    • du rein,
    • de la thyroïde.

À l'origine de ces hypercalcémies peut se trouver :

  • une tumeur cancéreuse maligne (type myélome) ;
  • une métastase osseuse ;
  • un excès de vitamine D ;
  • une pathologie des glandes parathyroïdes ;
  • une insuffisance rénale.

Tumeur

Il existe certaines tumeurs susceptibles d'entraîner des calcifications, à l'image des méningiomes ou des cancers papillaires thyroïdiens.

Nécrose

En cas de nécrose (c'est à dire de la mort cellulaire de certaines zones), des calcifications peuvent également apparaître.

Ce phénomène est particulièrement marqué dans le cas de l'athérosclérose (les artères sont touchées) ou de la nécrose tuberculeuse (calcifications pulmonaires).

Calcifications idiopathiques et tendineuses

Il existe une calcification osseuse idiopathique dont l'origine reste inconnue et qui peut toucher les tissus mous à n'importe quel endroit du corps.

Quant aux calcifications tendineuses, elles sont particulières et constituent une pathologie à part entière. Leur origine est, cette fois encore, inconnue.

C'est souvent le tendon du muscle sus-épineux (au niveau de l'épaule) qui est concerné et cette pathologie entraîne une limitation du mouvement voire une rupture du tendon dans les cas les plus importants.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
thomas lagrange

ostéopathe à montpellier, quartier antigone | thomas lagrange ostéopathe

Expert

marie-dominique santoni

naturopathe et massages de relaxation

Expert

erick dietrich

docteur en médecine, sexologue, psychothérapeute | centre de formation en thérapies et coaching

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.