Haut

Poser 1 question

Calcification osseuse

Il existe plusieurs sortes de calcifications osseuses aux origines variables et qui peuvent soit être bénignes soit, plus rarement, signer un cancer.

Par ailleurs la calcification désigne également un processus physiologique (normal) qui n'est rien d'autre que la fixation de calcium au niveau de l'os. C'est cette calcification qui assure la solidité de l'ensemble du squelette.

À noter : cette calcification est stimulée en cas de fracture de façon à accélérer le processus de consolidation.

Calcifications pathologiques

Les calcifications pathologiques concernent essentiellement les tissus mous qui ne nécessitent normalement aucun apport minéral particulier (seuls les dents et les os ont besoin de capter le calcium en grande quantité).

Hypercalcémie

En cas d'hypercalcémie, c'est-à-dire de présence excessive de calcium dans le sang, certains organes peuvent se calcifier.

Les plus souvent concernés sont :

  • les reins (avec les risques de calculs que cela suppose) ;
  • les vaisseaux sanguins surtout au niveau :
    • du cerveau,
    • du pancréas,
    • de la peau,
    • du rein,
    • de la thyroïde.

À l'origine de ces hypercalcémies peut se trouver :

  • une tumeur cancéreuse maligne (type myélome) ;
  • une métastase osseuse ;
  • un excès de vitamine D ;
  • une pathologie des glandes parathyroïdes ;
  • une insuffisance rénale.

En savoir plus : maladie des os

Tumeur

Il existe certaines tumeurs susceptibles d'entraîner des calcifications, à l'image des méningiomes ou des cancers papillaires thyroïdiens.

Nécrose

En cas de nécrose (c'est à dire de la mort cellulaire de certaines zones), des calcifications peuvent également apparaître.

Ce phénomène est particulièrement marqué dans le cas de l'athérosclérose (les artères sont touchées) ou de la nécrose tuberculeuse (calcifications pulmonaires).

Calcifications idiopathiques et tendineuses

Il existe une calcification osseuse idiopathique dont l'origine reste inconnue et qui peut toucher les tissus mous à n'importe quel endroit du corps.

Quant aux calcifications tendineuses, elles sont particulières et constituent une pathologie à part entière. Leur origine est, cette fois encore, inconnue.

C'est souvent le tendon du muscle sus-épineux (au niveau de l'épaule) qui est concerné et cette pathologie entraîne une limitation du mouvement voire une rupture du tendon dans les cas les plus importants.

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami

Pour aller plus loin ...

  • L'obésité pèse aussi sur vos os !  | ACTU

    Une étude publiée récemment dans la revue Radiology suggère que l’excès de graisse dans le foie et les muscles entraînerait également un excès de graisse dans la moelle osseuse. Cet excès serait responsable d’une plus grande fragilité osseuse et d’un risq [...]

 

Trouver un médicament

Ce critère permet de chercher votre médicament par :
  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Recherche avancée

Poser une question

Téléchargements

Guides, fiches pratiques, lettres & contrats-types, ...

5100 documents sur comprendrechoisir.com Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Calcification osseuse : infos sur les
calcifications osseuses
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Recrutement
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation

Enquête "La santé & vous"

Participez à notre enquête en répondant à quelques questions sur l'univers de la santé. Cela nous permettra de mieux répondre à vos attentes.

Je participe Non Merci

Merci d'avance de votre participation !

L'équipe ComprendreChoisir.